harpes.detours.asso@gmail.com       Villages du Lac de Paladru, Isère, Auvergne Rhône-Alpes       © 2019 by Harpes Détours

Festiv'harpes : trois jours bien rythmés

Dès que l'été pointe son nez, les festivités peuvent commencer. Du 7 au 9 juillet 2017, la commune de Paladru et son cadre envoûtant ont accueilli pour la première fois l'événement Festiv'harpes et tout l'univers autour de l'instrument magique.

Pour assurer le bon fonctionnement de l'événement, l'association Harpes Détours et sa présidente Isabelle Lalire, à l'origine de la création de Festiv'harpes, se sont assurées d'être entourées d'un maximum de bénévoles.

Une partie de l'équipe s'est mobilisée du jeudi au lundi pour préparer et ranger les lieux sous les directives de Denis Guillaud. Grâce à lui, Festiv'harpes a disposé de plusieurs locaux pour les activités et a reçu un très bon accueil du village de Paladru. Le vendredi matin, les bénévoles ont reçu les intervenants et dirigé les nombreux participants vers les différents ateliers, cours et animations. Cette première journée fut consacrée aux heures d'initiation pour les ateliers Musique & handicap avec Dominique Forni, de Harpes en carton avec Pop'harpe, et de Marionnettes et contes avec Valérie Gaillard. D'autres inscrits sont venus à la rencontre des professeurs et artistes renommés pour suivre les stages de harpe, Elisa Vellia, Isabelle Lalire et Marion Le Solliec, ou pour participer à la master class dirigée par la harpiste reconnue  Anaïs Gaudemard.

En soirée, le concert d'ouverture des Harpes de la Tour, salon de musique de La Tour du Pin, marqua le début des réjouissances de Festiv'harpes sur le thème de la harpe à travers les temps. L'église de Paladru résonne encore du son cristallin des harpes qui a su émouvoir tant par le lieu sacré que par le jeu des jeunes harpistes. Sans oublier l'émotion procurée par le discours d'Isabelle Lalire nous rappelant le bonheur de l'aboutissement de Festiv'harpes grâce à la mobilisation des compétences de chacun. Projet qui n'aurait pu aboutir sans l'aide, financière et néanmoins précieuse, des partenaires et sponsors que l'association a tenu à remercier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La seconde journée fut tout aussi remplie ! Les ateliers ont préparé la représentation de leur activité , prévue le lendemain. Les élèves des cours et master class, quant à eux, ont poursuivi leur perfectionnement en harpe classique, électrique ou celtique.

Les visiteurs ont pu découvrir la harpe grâce l'exposition des luthiers mis en place dans l'après-midi : l'instrumentarium Salvi de Paris exposait les différents modèles de sa marque, François Glesser et John Delorme nous expliquaient la fabrication de la harpe et Régis Braisaz faisait une démonstration ludique du fonctionnement de l'instrument.

Un peu plus au nord de Paladru, la harpe se parait de notes historiques en fin de journée dans le magnifique cadre du Château de Virieu où patrimoine et musique se sont enchevêtrés. 

La soirée continua dans une ambiance irlandaise et gastronomique au restaurant Le Relais de la Tourelle d'où partirent des dizaines de visiteurs à la lumière de flambeaux pour une promenade en musique.

Quand la nuit s'imposa, Raymond Sadin partagea ses "délyres" d'étoiles en racontant une histoire à la mythologie et à l'astronomie bien ancrées dans laquelle la harpe ne fut pas oubliée.

La troisième et dernière journée fut l'heure d'aboutir aux leçons de harpes et à la représentation des ateliers. Présentée au public, elle a été l'occasion de récompenser les gagnants de la chasse au trésor qui a eu lieu plus tôt dans la journée. De nombreux parents et enfants étaient présents pour répondre aux questions autour de Festiv'harpes, le tout dans une joyeuse cacophonie.

Et pour finir ces trois jours bien cadencés, riches en découvertes et en rencontres, Festiv'harpes tenait un grand concert de clôture à l'église Saint Michel de Paladru avec à l'affiche les artistes-harpistes Elisa Vellia, Anaïs Gaudemard et Marion Le Solliec.

L'association Harpes Détours a été soutenue par beaucoup et portée par un grand élan de mobilisation, ce qui a rendu possible Festiv'harpes. Alors un grand merci à chacun pour avoir participé, de près ou de loin, à cette nouvelle aventure, en lui souhaitant de perdurer. Par ailleurs, nous voudrions particulièrement remercier Emeline et Madeleine, élèves de master class.

 

Et en attendant la seconde édition et la suite des univers de la harpe en 2018, rejoignez-nous sur Facebook et suivez notre actu !

1/66

Photos Copyright Koji Keiser - Festiv'harpes - Harpes Détours

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now